17 mars 2021

1000 ans de pieds bandés en Chine, dévoilés par le cimetière aux Lotus d'or

Dans une nécropole de l'époque mandchoue (dynastie Xing), dans la province chinoise du Shanxi, pas moins de 74 squelettes de femmes sur 94 présentaient une atrophie des pieds. Cette découverte confirme l'importance des pieds bandés ou « pieds lotus » parmi les femmes des classes supérieures de la Chine impériale. Celles-ci devaient se soumettre à cette douloureuse torture pour espérer faire un beau mariage. La coutume des pieds bandés s'est imposée à la cour des Tang (618-907) et des Song (960-1279) avant de s'étendre à toute la bourgeoisie chinoise...


En savoir plus avec Sciences et Avenir

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net