Exécution de Mandrin

Le 26 mai 1755, le c...

Décès de Abd el-Kader

6 septembre 1808

C'est sa fête : Béranger

Béranger était moi...

L'Histoire éclaire le présent

À la Une


Un livre d’Histoire inédit : Les Causes politiques de la guerre en Ukraine

Les causes politiques de la guerre en Ukraine 17 mai 2024 : voici le premier livre d’Histoire sur la guerre en Ukraine (102 pages, 13,5x19cm, 12€). André Larané raconte ici le drame en trois actes (1991, 2000, 2014) qui a mené de l’éclatement de l’URSS à la guerre en Ukraine.
Comme dans une tragédie classique, nous voyons des acteurs mus par des ressorts irrépressibles et entraînés vers un conflit devenu inéluctable. En cette période d’incertitude où l’Europe redécouvre la guerre, il est prématuré d’en prédire l’issue : cessez-le-feu, paix honorable, guerre d’attrition, effondrement de l’un des belligérants ? Nous pouvons toutefois déjà entrevoir le monde qui en résultera...

Les Causes politiques de la guerre en Ukraine

Nouméa : un scénario à l’algérienne ?

Les Kanaks et la Nouvelle-Calédonie 15 mai 2024 : française depuis 1853, la Nouvelle-Calédonie resta longtemps un huis-clos entre les autochtones, les Kanaks, et les immigrés de métropole et d’ailleurs. Les tensions communautaires ont débouché sur le drame d’Ouvéa avant l’apaisement apporté par les accords de 1988 et 1998. La trêve vient de voler en éclats et le pire est à craindre... Comment en sommes-nous arrivés là ? Herodote.net apporte une réponse éclairée par nos Amis de Nouméa...

Nouméa : un scénario à l’algérienne ?

Capitulation du IIIe Reich

Capitulation du IIIe Reich 8 mai 2024 : la Seconde Guerre mondiale s'est terminée officiellement en Europe le 8 mai 1945, à 23h01 (heure allemande), au lendemain de la capitulation sans condition de l'Allemagne nazie, signée le 7 mai à Reims. Elle a laissé un bilan sans équivalent dans l'Histoire avec plus de cinquante millions de morts, majoritairement des civils : 400 000 Américains, autant de Britanniques, 600 000 Français, huit millions d'Allemands, vingt millions de Soviétiques, etc. Notons toutefois que le conflit mondial prendra véritablement fin le 2 septembre 1945 avec la capitulation du Japon et après les bombardements nucléaires d'Hiroshima et Nagasaki (6-9 août 1945)...

Capitulation du IIIe Reich

Antisémitisme : la résurgence des vieux démons

Antisémitisme : la résurgence des vieux démons 5 mai 2024 : les dernières décennies du XXIe siècle ont vu l'antisémitisme réémerger en France comme dans le reste de l'Occident. Cette haine des juifs, qui va jusqu'au meurtre, a été d'abord alimentée par le conflit israélo-palestinien. Elle s'est amplifiée depuis l'attaque du Hamas contre Israël et la riposte de Tsahal et renoue aujourd'hui avec les démons du passé. Avec Herodote.net, découvrez les racines et l’histoire de ce fléau qui ne veut pas quitter la scène...

Antisémitisme : la résurgence des vieux démons

Les affranchis au temps de l'esclavage

Les affranchis au temps de l’esclavage 3 mai 2024 : blancs et noirs seulement ? Cette vision de la vie dans les colonies esclavagistes n’est pas conforme à la réalité. Au commencement, du fait du manque de femmes européennes, les colons se sont mariés à des Africaines ou Amérindiennes et leurs enfants furent considérés comme pleinement français. Puis s'établit une hiérarchie complexe permettant de distinguer les blancs, esclaves, affranchis, etc.
Frédéric Régent, spécialiste de l’Histoire de l’esclavage et de l’empire colonial français, dresse un tableau de cette complexité dont l’ombre portée pèse toujours sur les habitants de ces territoires ultramarins...

Les affranchis au temps de l'esclavage    

Généalogie : le mirage caribéen

Le mirage caribéen de Joseph Honoré Beaupied 2 mai 2024 : pour sortir de l’ombre d’un frère couvert d’honneurs durant les guerres de Crimée en 1854 et contre la Prusse en 1870, le dénommé Beaupied  part tenter sa chance aux Antilles et se laisse séduire par les profits faciles du trafic d’esclaves. Cela lui vaudra bien des déconvenues et un sort peu enviable. Philippe Chapelin a reconstitué cette vie cahotique et pleine de déconvenues...

Le mirage caribéen de Joseph Honoré Beaupied

Géopolitique en sous-sol

Ville souterraine de Naours (Picardie), XVe-XVIIe s.30 avril 2024 : l'Histoire se déroule aussi sous nos pieds, à l'abri des éléments. Combien d'événements ont eu lieu dans des cavités naturelles ou crées par l'homme, dans des galeries ou de vastes souterrains comme l'armée israélienne l'a découvert encore récemment...

Isabelle Grégor a chaussé ses bottes et saisi sa lampe torche pour explorer ces territoires souvent oubliés mais qui ont été le théâtre de tant d'actions décisives !

Les guerres souterraines

Mortelle, l'Europe ? Oui... comme l'URSS

28 avril 2024 : le président de la République française a lancé la campagne des élections européennes avec un discours à la Sorbonne (Paris) où il exprimait sa crainte : « Notre Europe aujourd'hui est mortelle. Elle peut mourir et cela dépend uniquement de nos choix. » De fait, l'Union européenne, qui arrive à l'âge de l'URSS au jour de son décès (74 ans), s'épuise à suivre le rythme que lui imposent les fédéralistes sans que les succès soient au rendez-vous...

Mortelle, l'Europe ? Oui, comme l'Union soviétique

Lisbonne : la Révolution des Oeillets

Le peuple de Lisbonne en liesse, 25 avril 1974 25 avril 2024 :
« Grândola, vila morena,
Terra da Fraternidade,... »

Il y a cinquante ans, au soir, la station catholique Rádio Renascença diffusait cette chanson de José Afonso. C'était le signal de départ de la « Révolution des Oeillets » : de jeunes capitaines se soulevaient contre la dictature instaurée par Salazar, 48 ans plus tôt. Le pays allait pouvoir prendre place parmi les démocraties européennes...

La Révolution des Oeillets

« Vivre libre ou mourir », un idéal dépassé ?

Gravure révolutionnaire17 avril 2024. Célébrant le 80e anniversaire de la bataille des Glières (Haute-Savoie), Emmanuel Macron déclare : « Vivre libre ou mourir : tel est notre viatique, hier, aujourd'hui et demain, pour que vive la République et vive la France ». Mais quelle est cette liberté et quelle est cette République pour lesquelles nous devrions être prêts à mourir ? Jean-Jacques Rousseau et son disciple Emmanuel Kant dont nous commémorons le tricentenaire peuvent là-dessus nous éclairer...

« Vivre libre ou mourir », un idéal dépassé ?

Berthe Morisot (1841 - 1895)

Autoportrait, 1885, musée Marmottan-Monet.16 avril 2024 : lorsque Berthe Morisot suit un cursus artistique qui lui permet de devenir peintre, son talent est si manifeste que Degas l'invite en 1874 à présenter neuf tableaux lors la première exposition des impressionnistes. Pour Paul Valéry, elle incarne une « indissoluble relation entre un idéal d'artiste et l'intimité d'une existence ».

Mathilde Dillmann retrace la vie d'une peintre qui a exploré de nouveaux espaces et montré aux femmes que d'autres horizons étaient accessibles.

« L'art suprême de la touche »

Impressionnisme : 150 ans de modernité

Claude Monet, Impression, soleil levant, 1872.15 avril 2024 : Monet, Degas, Renoir, Cézanne... Ils vont passer de l'obscurité à la lumière avec un coup d'éclat : l'organisation le 15 avril 1874 de leur propre exposition, s'affranchissant ainsi des manifestations officielles. Un critique labellisa leur rébellion en créant le terme « impressionnisme ». Pour fêter le 150e anniversaire de cet acte libérateur, le musée d'Orsay présente actuellement 130 œuvres de ce mouvement. L'historienne de l'art Mathilde Dillmann revient sur ce moment décisif qui a fait entrer la peinture dans la modernité.

Paris 1874. Inventer l'impressionnisme

Ferdinand Buisson (1841 - 1932)

Ferdinand Buisson (1924)11 avril 2024 : l'école est en crise et avec elle sa mission initiale. Sa mission initiale ? « Faire des républicains ! » répondrait Ferdinand Buisson, l'homme que Jules Ferry, ministre de l'Instruction publique, choisit en 1879 pour occuper le poste de directeur de l'enseignement primaire. Ce protestant libéral remplit cette mission durant 17 ans et en tira un Dictionnaire de pédagogie qui fut longtemps la Bible des enseignants.

Ambroise Tournyol du Clos, professeur de lycée et agrégé d'Histoire, évoque la pensée et les actions de ce pape de la pédagogie et du civisme républicains qui obtint le prix Nobel de la Paix en 1927...

Père de l'école laïque

Guerres en Europe depuis mille ans

Napoléon III se rend au roi Guillaume de Prusse après la bataille de Sedan (1870)10 avril 2024 : l'invasion de l'Ukraine nous laisse penser que la Russie est un pays ordinairement violent. Elle l'est indubitablement dans les relations entre le pouvoir et ses assujettis. Mais l'étude de son Histoire, d'Ivan le Terrible à Staline, montre qu'elle n'a jamais attaqué délibérément une autre puissance européenne !
Si nous devions décerner la palme de l'agressivité sur les cinq cents ou mille dernières années, je vous laisse deviner quel beau et grand pays cher à notre cœur l'obtiendrait...

Qui sont les agresseurs ?

Génocide au Rwanda

6 avril 2024 : l'avion transportant le président rwandais Juvénal Habyarimana s'écrase, victime d'un attentat. Aussitôt commence un massacre à grande échelle. En quelques semaines, les milices de la majorité hutu vont assassiner 1 million de Tutsis, très souvent leurs voisins.

Avec l'article et le podcast d'Herodote.net, découvrez comment le pouvoir rwandais a réuni toutes les conditions pour déclencher un génocide à l'ampleur inédite depuis la Seconde Guerre mondiale.

Génocide au Rwanda

L'armée française complice de génocide ?

4 avril 2024 : quel rôle a joué l'armée française présente au Rwanda lors du génocide perpétré en 1994 ? La controverse ne s'est jamais éteinte depuis la tragédie qui a ensanglanté la région des Grands lacs. Pour y mettre un terme, une commission de 13 historiens a travaillé durant dix-huit mois. Le 26 mars 2021, elle remettait au président de la République Emmanuel Macron un rapport de mille pages. Herodote.net l'a lu attentivement et vous en livre l'essentiel ainsi que son analyse.

Enquête sur un génocide

Georges Pompidou (1911 - 1974)

Georges Pompidou, 1970.2 avril 2024 : il y a cinquante ans disparaissait Georges Pompidou. Issu de la France rurale, il est l'archétype de la méritocratie à la française. Son ascension doit tout à l'école républicaine. Les Français conservent la nostalgie de son époque marquée par l’expansion économique et une relative insouciance.

Herodote.net vous invite à découvrir ce personnage devenu l’archétype d’une présidence accessible et soucieuse du quotidien.

Le président des « Trente glorieuses »

La dette publique

1er avril 2024 : à quoi sert l'Histoire sinon à nous rappeler les réalités immuables qui guident nos sociétés et que nous serions parfois tentés d'oublier ?... Cet oubli est aujourd'hui manifeste dans un domaine très spécifique : l'économie. Confrontée à une dette publique abyssale, toute la classe politique française s'est ralliée à un diagnostic simplet : cette dette est le résultat de trente ou quarante ans de mauvaise gestion et de laisser-aller. La réalité est plus dure à admettre...

une conséquence du déficit commercial

Histoire des perles fines

Reliquaire de la Sainte Epine, XVe S.28 mars 2024 : très tôt elles ont fasciné les êtres humains. Appréciées et recherchées dès la plus haute Antiquité, leur perfection et leur beauté en faisaient des biens très précieux. Les puissants les ont donc accaparées pour les transformer en attributs du pouvoir. Elles ? Ce sont les perles bien sûr !

L'historienne de l'art Mathilde Dillmann nous retrace l'histoire de ces sphères nacrées qui ont fasciné toutes les civilisations depuis l'aube de l'humanité...

Une fascination millénaire

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net