La référence des passionnés d'Histoire
Ami d'Herodote.net

Les Amis d'Herodote.net
ont accès à deux dossiers complets
autour de ce sujet :

Articles récents
Les 10 articles les plus lus
Publicité
Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

D'où vient le nom de Mahomet ?

Réponse
Publicité

11 juillet 1405

La «flotte des Trésors» largue les amarres


Le 11 juillet 1405, la flotte des Trésors largue les amarres pour un long périple dans les mers du Sud (l'océan Indien).

C'est la première des sept grandes missions d'exploration conduites par Zheng He pour le compte de l'empereur chinois Zhu Di (Yong-lo) et de son deuxième successeur.

Ces missions précèdent de quelques décennies les grandes expéditions maritimes des Européens (Bartolomeu Dias, Christophe Colomb...). Elles ouvrent des perspectives d'expansion inouïes à la Chine des empereurs Ming, perspectives que les fonctionnaires confucéens auront tôt fait d'interrompre...

Des jonques jusqu'en Afrique !

Tous les chantiers navals de la Chine centrale ont été mobilisés pour construire les deux cents navires de la flotte des Trésors. L'amiral Zheng He, auquel est confié le commandement de la flotte, est un géant originaire du Yunnan, une province du sud de la Chine. Issu d'une minorité de confession musulmane du Yunnan, il est entré comme eunuque au service de l'empereur.

Le grand départ a lieu le 11 juillet 1405 du port de Longkiang, à l'embouchure du Fleuve bleu, le Yangzi. Deux cents navires emportent - si l'on en croit les chroniques - 27.800 personnes : marins, soldats, mais aussi interprètes, médecins, savants...

Toujours selon les chroniques, le vaisseau amiral, le plus grand de tous, aurait 140 mètres de long et 58 de large, avec 12 mâts et une jauge de 1500 tonneaux... Ces dimensions font passer la Santa Maria de Christophe Colomb, longue de 28 mètres, pour une coque de noix... mais paraissent très exagérées.

Si elles surpassent en taille les caravelles et les caraques occidentales, ces jonques n'ont pas leur maniabilité. Elles ne louvoient pas et naviguent obligatoirement vent arrière. Pour cette raison, elles ne peuvent sortir de la zone des moussons, attendant d'une saison à l'autre que les vents s'orientent dans l'un ou l'autre sens.

Pour sa première expédition, la flotte des Trésors se rend jusqu'au sud de l'Inde et atteint l'île de Ceylan (Sri Lanka). Elle établit les premiers contacts avec les royaumes locaux.

Dans les années suivantes et jusqu'à sa mort, Zheng He va mener six expéditions supplémentaires, vers le Siam, Malacca et l'île de Ceylan, mais aussi jusqu'au golfe Persique. Il va en profiter pour explorer les côtes de l'Afrique orientale jusqu'aux environs de Zanzibar. On ne se lasse pas d'imaginer ces contacts sans lendemain entre l'Afrique noire et l'empire Ming.

Mais la mort de l'empereur Zhu Di en 1424 et l'intronisation de son fils interrompent le cycle des expéditions. La Chine commence à se détourner de la mer comme l'illustre le transfert de la capitale, de Nankin, en amont du delta du Yankzi Jiang (le Fleuve bleu), à Pékin, à la limite de la steppe.

Les commentaires des Amis d'Herodote.net

Les commentaires sur cet article :

jean-louis salvignol (10-02-201221:34:54)

Cette aventure maritime avortée de la Chine sert en quelques sorte de prologue à Ian Morris pour son monumental "Why the West rules - for now (Profile books 2011)

Catherine (06-11-200819:39:52)

Cet article est effectivement très intéressant. La flotte des Trésors fait d'ailleurs actuellement l'objet d'une série de documentaires diffusés sur la chaine Planète. L'hypothèse selon laquelle l'Amérique aurait été découverte par cette fameuse flotte 70 ans avant Colomb y est d'ailleurs aussi développée et commentée par Gavin Menzies et le Pr. Stephen Davies, directeur du Musée Maritime de Hong Kong. Je m'interesse plus particulièrement pour ma part à la pénétration de cette flotte sur la côte... Lire la suite

Marc (13-11-200600:51:01)

La carte du monde chinoise datant de 1763, dont parle l'auteur britannique Gavin Menzies, reprend d'une façon, certes imprécise, le continent américain où la Californie apparaît comme une île, l'Australie trop petite, etc..... Elle serait actuellement en analyse pour vérifier sa datation exacte, si elle s'avère être antérieure aux voyages de Christophe Colomb, il faudra qu'on revoit nos manuels d'histoire !

robin (02-11-200623:07:37)

ces voyages sont tres peu connus en effet car les chinois eux memes les ont tres rapidement oubliées , en detruisant par la meme occasion toutes les reliques de ces voyages. J'ai entendu par ailleurs qu'un ecrivain anglais defend une these selon laquelle une partie de la flotte des trésors aurait poursuivi sa route jusqu'en australie et meme en amerique , preuve en est (aux yeux de l'auteur) , cette carte du monde incluant le continent americain et l'australie realisée en 1763 serait la copie d'... Lire la suite

Marie-José (18-09-200603:29:49)

Je vis actuellement en Chine et j'ignorais tout de ces voyages qui ne sont pas relatés dans les guides que j'ai eu l'occasion de consulter. Merci pour cet article très intéressant.

nguyen (11-07-200615:40:48)

Excellent article qui nous enseigne une partie peu connue (en tout cas pour moi)de l'histoire de la Chine à l'époque des Ming. Précision et clarté sont toujours les qualités de vos articles!
Grand merci


Les Amis d'Herodote.net peuvent envoyer un commentaire sur cet article.

Mise à jour : 2012-07-10 09:25:52