Toute l'Histoire en un clic
Ami d'Herodote.net
Ce jour-là...

Choisissez votre date

Articles récents
Les 10 articles les plus lus
Publicité
Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

Qui appela-t-on le Prince de la Peinture ?

Réponse
Publicité

ça s'est passé un...

23 octobre

Événements
23 octobre 42 av. J.-C. : Marc Antoine défait Brutus à Philippes

Le 23 octobre de l'an 42 avant JC, à Philippes, en Macédoine, Marc Antoine bat l'armée de Brutus, l'un des sénateurs romains qui assassina César. On prête à Brutus ces mots avant son suicide : « Vertu, tu n'es qu'un mot ! »...

suite de l'article
23 octobre 1873 : Le comte de Chambord rejette le drapeau tricolore

Le 23 octobre 1873, le comte de Chambord rejette le drapeau tricolore et ruine les espoirs des monarchistes.

23 octobre 1942 : La bataille d'El-Alamein

Le 23 octobre 1942, l'Afrikakorps du maréchal Rommel recule à El-Alamein devant la VIIIe armée britannique du général Montgomery.

C'est le premier coup d'arrêt infligé à l'armée allemande après une guerre éclair qui lui a valu d'occuper la plus grande partie de l'Europe continentale et du bassin méditerranéen. Il a été rendu possible par l'héroïque résistance d'une brigade française à Bir Hakeim, au sud du dispositif britannique...

suite de l'article
23 octobre 1956 : Budapest se soulève au nom de la Liberté

Le 23 octobre 1956, Budapest se soulève contre le gouvernement communiste d'Ernö Gerö et l'occupant soviétique...

suite de l'article
23 octobre 1983 : Double attentat à Beyrouth

Le 23 octobre 1983, à 6h20 du matin, un attentat terroriste frappe le Quartier Général des forces américaines à Beyrouth, où sévit la guerre civile entre factions libanaises. L'attentat fait 241 morts. Quatre minutes plus tard, à quelques dizaines de mètres, l'immeuble « Drakkar » explose ! On compte 58 victimes parmi les parachutistes français, dont 56 de la 3ème Compagnie du 1er RCP et 2 du 9ème RCP, l'un et l'autre basés à Pamiers. Les paras français et les marines américains, fraîchement débarqués au Liban, devaient faire respecter la paix civile dans le cadre d'une mission des Nations Unies. Mais ils n'étaient préparés ni à la guerre urbaine, ni au terrorisme des « Fous de Dieu » islamistes, soutenus par la Syrie et l'Iran.

Non sans panache, le président français François Mitterrand se rend à Beyrouth dès le lendemain de l'attentat. Il planifie avec ses alliés américains des représailles sur les bases terroristes du Hezbollah, dans la plaine de la Bekaa, à l'est du Liban. Les Américains y renoncent au dernier moment et, finalement, se retirent du Liban. Mitterrand, malgré l'absence de soutien logistique américain, envoie huit avions Super-Etendard bombarder les camps d'entraînement terroristes le 17 novembre 1983. De mauvaises langues (bien informées) suggèrent que ce baroud d'honneur n'aurait fait d'autre victime qu'une chèvre et son berger.

C'est sa fête : Jean de Capestran

Gouverneur et capitaine de Pérouse au XVe siècle, le saint du jour entre chez les franciscains à la mort de sa femme et devient un remarquable prédicateur. Il meurt dans l'actuelle Croatie en prêchant la croisade contre les Turcs.

Naissance
Emmanuel de Grouchy
23 octobre 1766 à Villette - 29 mai 1847 à Paris

Grouchy, un nom associé pour toujours à la défaite de Waterloo où son inaction fut tragique pour l'armée française et le destin de Napoléon. Pourtant, ce brillant officier de cavalerie, grand patriote, eut une carrière faite de courage et de gloire tout au long de la période révolutionnaire et impériale...

Voir : Le dernier Maréchal