Toute l'Histoire en un clic
Ami d'Herodote.net
Articles récents
Les 10 articles les plus lus
Publicité
Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

D'où vient le nom du Venezuela ?

Réponse
Publicité

Historial Charles de Gaulle

Un monument audiovisuel


Le 22 février 2008 a été inauguré sous les Invalides, à Paris, l'Historial Charles de Gaulle. L'idée en revient à la Fondation Charles de Gaulle. Elle a été mise en oeuvre en 2004 par le président Jacques Chirac.

Dans l'Hôtel national des Invalides, sous la cour dite de la Valeur, l'Historial a pour enjeu de transmettre la mémoire de Charles de Gaulle.

Le résultat met en évidence le sens de la mise en scène des architectes et scénographes Alain Moatti et Henri Rivière. Il nous émeut par la rencontre entre l'agencement du XXIe siècle et la structure en pierre de l'époque classique (XVIIe siècle).

Philippe Prieur

Historial Charles de Gaulle, © Photo Hervé Abbadie pour la Fondation Charles de Gaulle

Les Invalides, haut lieu de l'histoire militaire

Les Invalides constituent l'un des plus beaux ensembles architecturaux de Paris. Le nom de cet édifice vient de ce qu'il a été érigé suivant l'ordonnance du 24 février 1670 du roi Louis XIV pour soigner et héberger les soldats invalides et les vétérans.

Lors de leur construction (1670-1674), les Invalides se trouvaient à l'écart de la capitale, dans la plaine de Grenelle, sur la rive gauche de la Seine. Aujourd'hui, du fait de la poussée urbaine, le monument se trouve au coeur de Paris, séparé de la Seine par une immense esplanade. Il abrite encore quelques services hospitaliers militaires. Une centaine de vieux vétérans de l'armée s'y trouvent même pensionnaires.

Mais les Invalides sont désormais, pour l'essentiel, dédiés à l'histoire de l'armée et aux gloires militaires de la France, à travers trois, sinon quatre, institutions majeures : le musée de l'Armée et celui des guerres mondiales, le musée des plans-reliefs, l'église Saint-Louis des Invalides, nécropole militaire, et maintenant l'historial Charles de Gaulle.

Épopée en images

L'Historial ne contient aucun objet ou relique de l'époque du Général. Il n'a d'autre but que de nous fournir une information complète sur Charles de Gaulle au travers d'appareils numériques (cinéma, casques audio, écrans de télévision, tables didactiques), que l'on soit passionné d'histoire, spécialiste, néophyte ou tout simplement curieux. Mission réussie.

L'espace est divisé en trois lieux, qui définissent autant d'ambiances, trois modes d'accès à la connaissance, trois expériences pour le visiteur :
- La coupole inversée, avec son cinéma hémisphérique multi-écrans , permet une véritable immersion dans le savoir, grâce au film d' Olivier Brunnet et la voix de Francis Huster. L'expérience sonore et visuelle est tout simplement éblouissante au fur et à mesure que la geste du général se déroule sous nos yeux.
- L'Anneau de l'Histoire, qui fait le tour de la coupole inversée, offre un cheminement à travers les photographies et les ombres où le visiteur accompagne l'histoire du XXe siècle, dans toute sa dimension.
- Enfin, dans les alcôves, cubes multimédias interactifs, le visiteur est plongé dans la masse des archives consacrées à De Gaulle et à tout ce qui a pu participer à l'élaboration du mythe. On y entend des interviews de Jean-Pierre Azéma, de Claire Andrieu mais aussi des extraits de journaux télévisés dont les voix nasillardes rappellent une époque révolue de l'audiovisuel.

Historial Charles de Gaulle, © Photo Hervé Abbadie pour la Fondation Charles de Gaulle

Émotion partagée

De fait, l'Historial nous envahit d'une émotion toute particulière, à mille lieues de l'environnement froid et silencieux d'un musée classique. La mise en valeur par les lumières et l'ambiance créée par les sons rendent la visite particulièrement agréable. Pour tous les amateurs d'histoire, petits ou grands, l'accès est à la fois simplifié et magnifié. Ce qui, somme toute, apporte encore à la sacralité du leader de la France Libre.

Historial Charles de Gaulle, © Photo Hervé Abbadie pour la Fondation Charles de GaulleQuoi que l'on pense de l'homme du 18-Juin (1940) et du 13-Mai (1958), on doit reconnaître que cet historial renouvelle l'approche de la culture et l'ancre dans le vingt-et-unième siècle, avec une touche de fraîcheur.

Ici, le visiteur n'est pas uniquement spectateur mais aussi acteur. Il s'amuse avec l'Histoire par le biais des outils informatiques, pénètre de plain-pied dans la cosmogonie française à travers l'histoire d'un homme charismatique.

L'Historial Charles de Gaulle est plus qu'un mémorial. Dès que l'on y pénètre et tout le long de la visite, on garde les yeux grands ouverts, éblouis par l'alliance réussie du multimédia et d'un mythe national.

Publié ou mis à jour le : 2013-07-13 08:49:51