Toute l'Histoire en un clic
Ami d'Herodote.net
Articles récents
Les 10 articles les plus lus
Publicité
Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

Combien de souverains français ont été capturés sur un champ de bataille ?

Réponse
Publicité

Guerres mondiales

Félix Éboué
( 26 décembre 1884 - 17 mai 1944)



Petit-fils d'esclave, né à Cayenne, en Guyane, Félix Éboué devient administrateur colonial après une formation juridique. Il est nommé gouverneur de la Guadeloupe par le gouvernement du Front populaire. C'est le premier Noir dans cette fonction.

En 1938, il se voit proposer le gouvernement du Tchad par le ministre des Colonies Georges Mandel.

Arrive la guerre. Le 16 juillet 1940, comme tous les gouverneurs coloniaux, Félix Éboué reçoit de Londres un télégramme du général de Gaulle lui demandant de rompre avec le gouvernement de Vichy et de rallier la France Libre. Il est le seul à annoncer son ralliement le 26 août 1940. Grâce à lui, le Tchad devient la première terre française «libre».

Félix Éboué contribue de la sorte à légitimer l'entreprise gaullienne en dépit des réticences de ses propres subordonnés et des officiers présents au Tchad. En dépit aussi de ce que ses fils sont prisonniers en Allemagne et sa fille en France, au pensionnat des demoiselles de la Légion d'Honneur, à la merci du gouvernement de Vichy.

Les autres colonies de l'Afrique Équatoriale Française (AEF) ne tardent pas à suivre son exemple, cependant que l'Indochine, occupée par les Japonais, Madagascar et l'Afrique Occidentale Française restent fidèles à Vichy.

De Gaulle tente le 23 septembre 1940 de débarquer à Dakar, capitale de l'AOF, mais il échoue assez piteusement. Nononstant cet échec, les combattants de la France libre peuvent entamer leur contre-offensive à partir du Tchad cependant que Félix Éboué devient gouverneur général de l'AEF.