Toute l'Histoire en un clic
Ami d'Herodote.net

Les Amis d'Herodote.net
ont accès à deux dossiers complets
autour de ce sujet :

Articles récents
Les 10 articles les plus lus
Publicité
Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

À quand remontent les premiers camps de concentration ?

Réponse
Publicité

5 juillet 1914

Guillaume II assure François-Joseph 1er de son soutien


L'empereur Guillaume II de Hohenzollern en uniforme d'apparatLe dimanche 5 juillet 1914, l'empereur allemand Guillaume II reçoit à Berlin l'émissaire du comte Berchtold, ministre austro-hongrois des Affaires étrangères.

Le gouvernement bicéphale de Vienne, tiraillé entre la partie autrichienne et la partie hongroise, s'apprête à punir les Serbes pour leur implication dans l'assassinat d'un archiduc à Sarajevo mais il souhaite obtenir au préalable l'aval de son allié allemand.

Le Kaiser a quelque remords d'avoir dissuadé l'Autriche-Hongrie de calmer les ardeurs serbes lors des guerres balkaniques des années précédentes. Il ne veut pas cette fois refaire la même erreur et fait dire à l'empereur François-Joseph 1er qu'il «se tiendra en toutes circonstances fidèlement aux côtés de l'Autriche-Hongrie»...

Puis, pour bien montrer que le conflit ne doit pas déborder du cadre local austro-serbe, il part pour une croisière de trois semaines le long des côtes norvégiennes sur son yacht Hohenzollern !

Le comte Bechtold et le maréchal Conrad von Hötzendorf, chef de l'état-major austro-hongrois, arrivent à convaincre François-Joseph et le comte Tisza, chef du gouvernement hongrois, d'envoyer une note comminatoire au gouvernement serbe.

Mais on est déjà le dimanche 19 juillet. L'attentat de Sarajevo est oublié de l'opinion européenne. L'émotion est retombée et chacun, sur le continent, a la tête ailleurs.

L'Europe à la veille de la Grande Guerre

Cliquez pour agrandir
L'Europe à la veille de la Première Guerre mondiale - 1914 (Herodote.net) Cette carte montre l'Europe en 1914. On peut noter la très nette diminution du nombre d'États, en comparaison des siècles antérieurs (1648). Deux empires à dominante germanique et par ailleurs alliés: l'Allemagne et l'Autriche-Hongrie occupent le coeur du continent. Ils seront l'âme du conflit à venir.

Publié ou mis à jour le : 2014-07-16 15:21:59

Les commentaires des Amis d'Herodote.net

Voir les 2 commentaires sur cet article


Les Amis d'Herodote.net peuvent envoyer un commentaire sur cet article.