Toute l'Histoire en un clic
Ami d'Herodote.net

Les Amis d'Herodote.net
ont accès à deux dossiers complets
autour de ce sujet :

Articles récents
Les 10 articles les plus lus
Publicité
Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

Quels rois de France ont été assassinés ?

Réponse
Publicité

25 février 1830

La «bataille d'Hernani»


Le 25 février 1830 se déroule à Paris la plus fameuse bataille qu'aient jamais livrée des hommes de plume et des artistes. Elle reste connue sous le nom de «bataille d'Hernani», du nom d'une pièce de Victor Hugo que l'on jouait ce soir-là pour la première fois.

Fabienne Manière.
Un jeune chef de file

Victor Hugo, alors âgé de 27 ans, est déjà un écrivain à succès. Il fait partie du Cénacle romantique qu'animent Charles Nodier et le poète Sainte-Beuve, théoricien du mouvement.

Le Cénacle romantique tient ses réunions chez Hugo, à Paris, rue Notre-Dame-des-Champs, dans la «chambre au lys d'or» (elle tient son nom de la fleur remportée par Hugo à l'âge de 19 ans aux Jeux Floraux de Toulouse). On y rencontre Balzac, Vigny, Musset, Dumas, le peintre Delacroix...

La réunion du 30 septembre 1829 est consacrée à la lecture d'Hernani. Elle annonce la prochaine bataille.

On s'enthousiasme pour cette pièce qui brise les canons du théâtre classique et notamment les trois unités de temps, de lieu et d'action énoncées par Boileau sous le règne lointain de... Louis XIV. Elle raconte l'histoire d'amour malheureuse d'un proscrit, Hernani, pour une jeune infante, doña Sol.

Arrive le jour de la première, à la Comédie-Française. Le spectacle est dans la salle davantage que sur la scène, si ce n'est que l'héroïne, jouée par Mademoiselle Mars, écorche le célébrissime vers : «Vous êtes mon lion, superbe et généreux».

Le spectacle est dans la salle

Remontés à bloc, échauffés par de longues discussions préliminaires, les «Jeune-France» romantiques du parterre, parmi lesquels se signalent Gérard de Nerval et Théophile Gautier revêtu de son gilet rouge flamboyant, insultent copieusement les «perruques» des tribunes qui restent fidèles aux règles classiques. On en vient même aux mains...

Les lendemains sont plus tristes. En juillet de la même année, la capitale chasse le roi Charles X par la révolution romantique des «Trois Glorieuses». Mais c'est pour ouvrir les bras à un nouveau monarque.

Victor Hugo s'apprête à publier un roman à succès, Notre-Dame de Paris. Tout à son travail, il ne voit pas que les visites de Sainte-Beuve à son domicile ne sont plus guère motivées par les batailles poétiques !...

Sainte-Beuve, devenu l'amant d'Adèle Hugo, rompt avec son ami. Le Cénacle se disperse mais la fabuleuse créativité littéraire des romantiques n'en est encore qu'à ses débuts. Elle s'épanouira sous le règne tranquille de Louis-Philippe 1er.

L'année d'Hernani (1830) est aussi celle de la Symphonie fantastique de Berlioz et du Rouge et le Noir de Stendhal.

Publié ou mis à jour le : 2010-04-27 14:13:02

Les commentaires des Amis d'Herodote.net

Voir le commentaire sur cet article


Les Amis d'Herodote.net peuvent envoyer un commentaire sur cet article.